Retour aux Nouvelles

Sciences humaines 2016-08-23

Cinq diplômées du Cégep Marie-Victorin retournent à Tanjung Pasir en Indonésie pour y ouvrir une maison des jeunes.

Elles prennent alors part à des projets de coopération sociale et communautaire auprès de la communauté de 4 000 habitants aux prises avec des conditions de vie difficiles.

Revenues au Québec, elles poursuivent leur implication en effectuant une campagne de financement leur permettant d’amasser 6 500 $ dans le but d’y ouvrir une maison des jeunes.

Deux ans plus tard, elles retournent s’y installer près de quatre mois pour concrétiser leur projet. L’argent amassé leur a permis de rénover un local et les fonds subséquents assureront le fonctionnement de la maison des jeunes TAVAS durant les deux prochaines années. Ouverte depuis juillet, la maison de jeunes accueille quotidiennement une cinquantaine de jeunes âgés de 5 à 15 ans fortement touchés par la pauvreté, la toxicomanie et le décrochage scolaire.