Témoignages

Voici quelques témoignages de candidats et d’entreprises qui ont collaboré avec le Bureau de la RAC. Si vous souhaitez faire un témoignage ou nous soumettre des commentaires n’hésitez pas à communiquer avec nous!

Nos candidats

Rudy Carlier, Conseiller en partenariat aux entreprises, AEC - Agent en support à la gestion des ressources humaines

 
Audrey Pelletier, AEC — Agente de développement en milieu communautaire  
Collaboration spéciale parue dans le journal 24 h du 21 mars 2018
 
Un nouveau diplôme en six mois

Le moment était venu pour Audrey Pelletier de faire un bilan de carrière. Elle a rencontré un conseiller d’orientation qui l’a soutenue dans sa réflexion en lui donnant des pistes de solution.

Après avoir discuté des objectifs, des idéaux et des priorités d’Audrey, et sachant qu’elle possédait une expérience significative en travail social, le conseiller lui a recommandé de poursuivre dans ce domaine tout en réorientant ses principales responsabilités vers de nouvelles tâches axées sur la gestion plutôt que sur l’intervention individuelle ou de groupe.   Afin d’atteindre cet objectif professionnel, Audrey s’est inscrite dans la démarche de RAC dans le programme d’Agent de développement en milieu communautaire offert au Bureau de la reconnaissance des acquis et des compétences du Cégep Marie-Victorin*. Elle a commencé la démarche en se présentant à la rencontre d’information de la RAC et, par la suite, a soumis sa demande de candidature.

C’est en novembre dernier qu’Audrey a commencé la démarche de RAC afin d’obtenir une attestation d’études collégiales dans le programme d’Agent de développement en milieu communautaire.

« Cette démarche qui vous amène à faire divers travaux afin de démontrer que vous maitrisez les compétences du programme se fait de façon individualisée. Vous pouvez y investir le temps que vous avez, c’est vous qui décidez. Tout au long de la démarche, vous êtes accompagné par une équipe de professionnels qui vous appuie et vous guide » a précisé Audrey.

La durée du processus varie d’un candidat à l’autre. Certains complètent le processus en un an. De son côté, Audrey le terminera en six mois, car la démarche de RAC a tenu compte des compétences acquises dans le cadre de son diplôme d’études collégiales en Techniques de travail social. Cette démarche lui a permis, à partir d’exemples tirés de son expérience professionnelle, de compléter les différentes évaluations pour démontrer ses compétences.

 « La démarche de reconnaissance des acquis et des compétences est pour moi une façon plus rapide d’obtenir un nouveau diplôme, et me permet de relever de nouveaux défis professionnels dans le milieu communautaire » d’ajouter Audrey.  

 *Ce programme d’études est offert à la suite d’une entente convenue avec le Cégep de Rimouski.
 

Sherley Rioux, 38 ans, AEC en Gestion des services de garde

Les gens qui s’occupent de la RAC sont très accommodants. Nous pouvons faire la démarche à notre rythme. J’ai pu raffiner quelques apprentissages. J’ai bien aimé les différents spécialistes tout au long de ma démarche, ils sont là pour nous accompagner et non pour juger des compétences que nous avons.

Jocelyne Isabelle, diplômée en Gestion des services de garde, en Techniques d’éducation à l’enfance (DEC) et actuellement spécialiste de contenu au Bureau de la RAC

Une approche humaine, sensible et flexible pour une démarche adaptée à mon vécu et à mes besoins! 

Diplômé pour l’AEC en gestion de groupe et organisation du travail

Peu de temps après avoir terminé mon AEC en Gestion de groupe et organisation du travail, j’ai eu deux propositions de grandes entreprises, pour agir à titre de superviseur de production. Je suis convaincu que l’AEC m’a aidé pour obtenir ces offres. 

Mariette Simard, diplômée en Techniques d’éducation spécialisée (DEC)

J’étais assistante en réadaptation et grâce mon diplôme j’ai obtenu le statut d’éducatrice spécialisée.

La démarche de RAC m’a permis de me familiariser avec le jargon professionnel.  Mes  actes professionnels ont pris un tout autre sens. J’ai aussi développé une confiance en moi et j’ai pris conscience de mes capacités et de mes compétences professionnelles.  Je suis également  devenue une source d’inspiration pour ma famille, mes amis et mes collègues.

Ce que j’ai plus particulièrement apprécié, c’est la démarche personnalisée et le niveau de compétence des spécialistes et du personnel du Bureau de la RAC.

Je souhaite à toutes et à tous de vivre la démarche de RAC, cette opportunité est un très beau cadeau de la vie.