Faire des travaux d’équipe

  • Par où débuter?

    1. Former une équipe : le choix des membres d’une équipe est important. Assurez-vous d’avoir un intérêt commun pour le sujet. Clarifiez les attentes envers les membres et mettez-les sur papier en rédigeant un contrat d’équipe.                                                                                              CONTRAT D’ÉQUIPE   
    2. Gérer le temps : trouvez les disponibilités communes et planifiez les différentes étapes du projet. Un échéancier vous aidera à garder le cap                            
    3. Organiser le travail : assurez-vous que vous avez la même compréhension des objectifs du travail. Plusieurs tâches devront être réalisées : la recherche documentaire et la collecte de données, la rédaction, la mise en page, etc. Bref, assurez-vous que la répartition est équitable et que les forces de membres de l’équipe seront mises de l’avant. Prévoyez plusieurs moments de mises en commun.                                                                                                                              
    4. Présenter ou remettre le travail : avant la remise, il faut s’assurer que le travail respecte les normes de présentation (voir Le Top 10 de Word) et l’intégrité intellectuelle (autrement dit : aucun copier-coller! Voir Éviter le plagiat).                                                                                                 

     

    Si un conflit d’équipe survient en cours de route, vous devriez l’adresser avec la ou les personnes concernées. Si la réussite du travail est en jeu, avisez votre prof. Consultez la capsule ci-dessous pour avoir des ressources supplémentaires en cas de conflit.

  • CINQ trucs pour une présentation orale réussie

     1. Trouvez votre style, en choisissant un ton adéquat et naturel. Utilisez des exemples concrets et citez des sources pour donner de la crédibilité à vos propos, sans vous égarer.

     2. Donnez du rythme à votre exposé. Débutez par le plan de la présentation et planifiez les transitions pour passer d’une idée ou d’un sujet à l’autre. Attention de ne pas surcharger votre présentation. Ciblez des mots-clés ou des images sur lesquels vous pourrez élaborer et rebondir.

    3. Pratiquez-vous souvent devant des volontaires afin de relever et corriger vos tics de langage (euh, t’sais, faque...) et vos tics nerveux balancement du corps, jambes croisées, etc.), mais également pour respecter le temps alloué.

    4. Parlez assez fort et ralentissez votre débit. Prenez le temps de respirer! Si possible, interpellez votre auditoire: pourrait-il participer? Cela vous permet parfois de vous donner quelques secondes de répit.

    5. N’oubliez pas de conclure et de remercier votre auditoire, mais aussi de susciter des questions ou de lui lancer un défi.

    (Bientôt disponible) Consultez les capsules d’aide à la réussite « Je travaille en équipe » pour avoir encore plus de trucs et astuces.

Haut de page