Vocabulaire (Voc)

  • Choisir le mot juste 

     Lorsqu’on rédige un travail ou qu’on répond à une question d’examen, il est important de toujours choisir le mot juste, en particulier les termes techniques liés au domaine d’études.   

    Votre département a peut-être déjà préparé un lexique propre aux cours et à la profession. Si ce n’est pas le cas, voici une ressource intéressante :  

    Le grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française propose des Lexiques couvrant la terminologie de certains secteurs. On y trouve ainsi des listes de vocabulaire liées à l’environnement et aux ressources naturelles, à la santé, et même une liste détaillant le vocabulaire des métiers du jeu vidéo.  

  • Les impropriétés

    Vous avez parfois l’impression que les profs se sont ligués contre vous et que des mentions « V » (ou « voc », ou « vocabulaire »…) apparaissent partout dans vos travaux alors que vous pensez avoir utilisé les mots justes? C’est peut-être le piège des impropriétés…

    L’impropriété est définie comme l’emploi d’un mot ou dans un sens qu’il n’a pas. Il s’agit d’une erreur de vocabulaire puisque le mot existe en français, qu’il est accepté, mais qu’il n’a pas le sens que vous lui donnez dans la phrase. Par exemple, chaque fois que vous parcourez le cégep en quémandant une « brocheuse » pour finaliser votre travail à remettre, vous utilisez une impropriété. « Brocheuse » existe en français, mais il s’agit d’une machine différente de l’agrafeuse que vous souhaitez trouver. Les prochains documents proposent une liste d’impropriétés fréquentes.

     

    Théorie

    Exercices

Haut de page