Rose Townsley-Blaney 

 

 
 
 
Rose Townsley-Blaney
Être à court, 2021
Vidéo
1 minutes 30 secondes
 
Mon œuvre Être à court est une vidéo de type autoportrait qui traduit ma vision du temps et ce que je ressens par rapport à ce sujet. J’ai choisi l’autoportrait pour pouvoir mieux m’approprier ce que je tente d’énoncer dans mon œuvre. Dans ma vie de tous les jours, j’ai l’impression que certains moments ne finiront jamais, tandis que d’autres passent trop rapidement. J’ai l’impression que tout arrive trop vite et trop lentement en même temps. C’est pourquoi, dans la vidéo, on me voit sous différents angles. Certains plans sont lents tandis que d’autres sont beaucoup plus rapides, comme les moments où l'on me voit courir. Ces scènes font allusion à l’expression « courir après le temps », que je ressens fréquemment. De plus, les deux types de scènes s’entrechoquent pour créer une harmonie, mais également une disharmonie. Elles permettent de créer du mouvement et du rythme grâce aux plans qui changent rapidement puis qui passent ensuite à des plans plus longs.