Aïda Célie Yonis-Eugène

 

 
 
 
Aïda Célie Yonis Eugène
Le reflet, 2021
Performance
9 minutes
 
Cette performance est centrée sur le corps et son image. Le corps humain change constamment. Il se transforme, s’adapte avec le temps. L’usage du corps est fondamental aux performances. Les actions dans cette œuvre établissent des liens entre le corps dans l'espace. Les mouvements de corps exagérés et anormaux créent l'effet de la transformation du corps. Les gestes deviennent une manière de briser notre perception des objets et du corps. L’utilisation du miroir dans cette performance est essentielle, afin d’incorporer le spectateur dans l’œuvre. Les deux miroirs pleine hauteur sont utilisés pendant la performance, pour relier le corps physique actuel aux attentes que nous entretenons vis-à-vis notre propre corps, sans jamais être pleinement satisfaits. Le miroir est une référence à ceux de plusieurs œuvres de l’histoire de l’art, symbolisant le corps, la réflexion, l’identité et le spectateur. Sa signification n’est jamais singulière et cherche à provoquer la perception du spectateur à travers l’œuvre. Sans ces surfaces réfléchissantes, une majorité de nos insécurités corporelles n'existeraient pas. Cette œuvre explore les conditions du corps, son image et l'influence extérieure.