Projets de recherche

Ici, on fait de la recherche!

La recherche fait partie des secteurs en développement au Cégep Marie-Victorin, qui s’est doté de quatre politiques encadrant les activités de recherche dans l’établissement, ainsi que d’un comité d'éthique de la recherche. Le Cégep s’est doté de quatre politiques (Intégrité dans la recherche, Éthique recherche avec des êtres humaines, Politique institutionnelle de la recherche, Conflit d'intérêt dans la recherche) encadrant les activités de recherche dans l’établissement, ainsi que d’un comité d’éthique de la recherche qui permettent de réaliser et de concrétiser plusieurs projets de recherche.

Recherches réalisées pendant l’année scolaire 2016-2017, par des employés du cégep

Réussite scolaire des cégépiens offrant du tutorat aux élèves du primaire en milieux défavorisés, est une recherche réalisée par Alisha Wissanji, enseignante au département des Sciences de la nature et chercheuse au Cégep Marie-Victorin. Cette recherche a été subventionnée par le programme PARÉA, du MÉES (ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur).

Conception d’un outil pour établir le seuil de réussite dans l’évaluation des compétences d’un cours dans un programme technique au collégial, est une recherche réalisée par Louison Pronovost, enseignant au département Techniques de design d’intérieur et étudiant à la maitrise à l’Université de Sherbrooke, sous la direction de Julie-Lyne Leroux, professeure adjointe au département de Pédagogie, secteur PERFORMA.

Conception d’une ceinture lombaire pour athlète, est une recherche réalisée par Christine Harding, chercheuse principale et directrice de recherche et développement pour Vestechpro, ainsi que Sylvie Clément-Audette, enseignante et cochercheuse au département Techniques de physiothérapie ainsi que Hélène Lafrenière, coordonnatrice technique pour Vestechpro et designer industrielle. Cette recherche a été subventionnée par le programme PART du MÉES (ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur).

Les négociations collectives du secteur public sous tension : regard croisé sur le devoir de représentation syndicale et les processus décisionnels en contexte de précarisation de l'emploi, est une recherche réalisée par une équipe de recherche, Diane Gagné, chercheuse principale et professeure au département de Gestion des ressources humaines de l’École des sciences de la gestion à l’UQTR, Fanny Cloutier-Theurillat enseignante au département de Sociologie au cégep Marie-Victorin et de Carole Yerochewski, chargée de cours au département de Sociologie à l’UQTR et à l’École de relations industrielles à l’Université de Montréal. Cette recherche a été subventionnée par le CRSH.

Modèle d’intervention pour améliorer la perception et l’appropriation des sciences chez les jeunes issus de milieux défavorisés, est une recherche réalisée par Simon Langlois, enseignant au département des Sciences de la nature au cégep Marie-Victorin. Cette recherche a été subventionnée par le CRSH.

Recherches réalisées pendant l’année 2016-2017, par des chercheurs provenant de l’extérieur du cégep

Étudiants d’orientation sexuelle minoritaire : facteurs de risque et de protection susceptibles d’influencer leur persévérance au postsecondaire, est une recherche réalisée par Aude Vilatte, professeure-chercheuse au département de Psychoéducation et psychologie à l’UQO. Cette recherche a été subventionnée par les Fonds de recherche du Québec – Société et Culture (FRQSC).

« J’adore les sciences » : Comment la passion permet de prédire l’engagement dans des activités parascolaires et la poursuite d’une carrière scientifique, est une recherche réalisée par Tanya Chichekian, stagiaire postdoctoral au département de Psychologie social à l’UQAM. Cette recherche a été subventionnée par le Conseil de recherche en sciences humaines.

Le rôle des enseignants?es au collégial en pénitencier québécois, est une recherche réalisée par Ann-Julie Durocher étudiante à la maitrise à l’Université de Montréal, sous la direction de Nicolas Sallée, professeur adjoint au département de Sociologie à l’Université de Montréal et de Jean Bernard, professeur adjoint au département de criminologie à l’Université de Montréal.

Penser la littérature française comme littérature étrangère au Québec ? Conséquences sur son enseignement, est une recherche réalisée par Sophie Dubois, chercheuse au Laboratoire intercollégial de recherche en enseignement de la littérature (LIREL).