Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison

Depuis près de 40 ans, en partenariat avec le Service correctionnel du Canada et le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec (MELS), le Cégep Marie-Victorin assume l’exclusivité de l’enseignement collégial en milieu carcéral. Il offre des programmes d’éducation en milieu carcéral diplômant dans diverses disciplines ainsi que des programmes non formels, tels que la « préparation à la sortie », « vivre au masculin » et « l’accompagnement en communauté », dans les pénitenciers fédéraux de la province de Québec au Canada.

S’appuyant sur des valeurs de respect et de valorisation de l’apprenant adulte, le Cégep contribue à la réinsertion sociale des personnes judiciarisées à travers une relation pédagogique significative.

Au fil des ans, le Cégep Marie-Victorin est devenu un acteur incontournable et un chef de file de l’éducation en milieu carcéral. Son expertise et ses réalisations lui ont mérité l’appui et la reconnaissance de plusieurs intervenants et chercheurs de ce domaine.

Contexte
La Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison s’inscrit dans la suite du Cadre d’action de Dakar (Sénégal) - L’éducation pour tous : tenir nos engagements collectifs, adopté par des représentants de 164 pays, en l’an 2000 - affirmant que l’éducation est un droit pour toutes les personnes dans toutes les circonstances et qu’elle constitue un outil essentiel pour le développement social.

En 2009, le Cadre d’action de Bélem, document final adopté par la Sixième Conférence internationale sur l’éducation des adultes (CONFINTEA VI), va plus loin et recommande d’assurer l’éducation des adultes en milieu carcéral à tous les niveaux appropriés.  Compte tenu de l’engagement international d’appuyer le Cadre d’action de Bélem, du rôle et des mandats sans équivoque de l’UNESCO pour sa mise en œuvre, la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison contribue, avec l’UNESCO, à assurer l’éducation des adultes en milieu carcéral.

Mission
Dans ce contexte où « l’éducation pour tous » doit inclure les personnes les plus vulnérables et les plus marginalisées de notre société, telles que les prisonniers, la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison a pour mission de promouvoir, stimuler et encourager la recherche appliquée liée aux différents aspects de l’éducation en prison et d’intensifier la réflexion et les actions en la matière sur le plan international.

Objectifs
1. Recherche appliquée. Identifier et analyser les différents enjeux institutionnels, politiques et pédagogiques qui ont une incidence sur la qualité de la prestation de services de l’éducation en prison.

2. Centre de documentation. Collecter, organiser, traiter et mettre à la disposition de la communauté internationale les recherches et les pratiques novatrices en matière d’éducation en milieu carcéral.

3. Communauté d’intérêts. Créer une communauté d’intérêts internationale permettant aux professeurs, chercheurs, apprenants, éducateurs, praticiens, administrateurs des prisons, O.N.G. et consultants de diffuser leurs recherches et pratiques novatrices en matière d’éducation en prison et d’échanger sur les enjeux et les défis communs.

4. Formation et sensibilisation. Contribuer à l’amélioration de la qualité des services dans le secteur de l’éducation en prison par, d’une part, des formations aux intervenants du milieu et, d’autre part, une sensibilisation des décideurs aux avantages de l’éducation en prison.

Information : Jean-Pierre Miron, Titulaire de la Chaire et coordonnateur du Bureau de développement international, 514 328-3832, jean-pierre.miron@collegemv.qc.ca

Jean-Pierre Simoneau, directeur des opérations au Cégep Marie-Victorin, 514 325-0150, poste 2110, educare@collegemv.qc.ca

www.cmv-educare.com