Retour aux nouvelles

Cégep 2018-06-26

Le Cégep Marie-Victorin a accueilli la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine à l’occasion de l’annonce de la création de dix CCTT et d’importants investissements pour les CCTT existants

Le Cégep Marie-Victorin et son Centre de transfert technologique, Vestechpro, ont reçu Mme Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine, et plusieurs représentants des cégeps et des Centres collégiaux de transferts de technologie (CCTT), le 26 juin, à l’occasion de l’annonce de la création de dix CCTT et d’importants investissements pour les CCTT existants.

C’est au nom de M. Bernard Tremblay, président-directeur général de la Fédération des cégeps, que M. Sylvain Mandeville, directeur général du Cégep Marie-Victorin a pris la parole lors de cette conférence de presse. « C’est avec beaucoup d’enthousiasme que la Fédération des cégeps a reçu cette nouvelle et, comme directeur général du Cégep Marie-Victorin, je partage tout à fait cet enthousiasme. Nous nous réjouissons que les cégeps puissent se doter davantage de CCTT et qu’ils puissent poursuivre la recherche de même que développer de nouvelles niches de recherche afin de partager toute cette expertise auprès des entreprises ».

Partie intégrante de la mission éducative des cégeps, la recherche au collégial est en constante croissance et permet aux cégeps de contribuer au développement économique et social de toutes les régions du Québec par de la recherche appliquée, et ce, dans des créneaux très diversifiés. De plus, ces centres contribuent au rayonnement et au positionnement des cégeps et de l’enseignement supérieur.

« Ayant un centre de transfert technologique en habillement, Vestechpro, depuis maintenant sept ans, nous sommes à même de constater l’importante contribution de cette organisation dans le développement de projets de recherche qui met en scène des experts du milieu de l’habillement et des technologies, mais aussi, des enseignants et des étudiants du Cégep » a précisé M. Mandeville.

L’école d’été en mode et technologie, mise sur pied par Vestechpro, qui a lieu actuellement, est d’ailleurs un parfait exemple de la façon d’intégrer des étudiants et de les initier à la recherche et, qui sait, peut-être même leur donner l’envie de devenir des chercheurs à leur tour. Pour Paulette Kaci, directrice générale de Vestechpro, cette annonce est aussi une bonne nouvelle. « Par ces investissements, nous sommes très confiants de pouvoir planifier une deuxième édition de cette école l’été prochain ».