Retour aux Nouvelles

Design d'intérieur 2017-09-13

De nouvelles aires de repos pensées et créées par des étudiantes en Design d’intérieur du Cégep Marie-Victorin

Le Cégep Marie-Victorin a inauguré, cet automne, de nouvelles aires de repos devant le pavillon Champagnat. Ces modules ont été entièrement réalisés par des étudiantes dans le cadre d’un cours de première année en Design d’intérieur.

L’objectif était de penser et de créer des modules à partir de bois récupéré de sorte à s’initier aux matériaux en explorant, manipulant et en assemblant. 

Le projet a été rendu possible grâce à la supervision de Roger Ferland, enseignant en Arts visuels et en Design d’intérieur et de David Jacques, technicien en travaux pratiques en Arts visuels. Ces plateformes extérieures font partie d’un projet porté par le CACE (Comité d’action et de concertation en environnement), visant l’aménagement de zones autour du campus principal encourageant la communauté collégiale à fréquenter et utiliser les espaces verts à des fins récréatives et éducatives.

« Comme établissement d’enseignement, nous avons comme mission de former des citoyens responsables, mais nous avons aussi à cœur de favoriser l’engagement de notre communauté dans la mise sur pied de projets novateurs de verdissement et de protection de la biodiversité. Des projets qui s’inscrivent également en tous points avec notre démarche d’amélioration du milieu de vie, entamée il y a plus de 9 ans dans les espaces communs du Cégep de même qu’à l’extérieur, et notre démarche de valorisation du talent des étudiants et du personnel » a précisé M. Sylvain Mandeville, directeur général.

Un Cégep Vert de niveau excellence depuis déjà 7 ans
Le Cégep Marie-Victorin est certifié Cégep Vert - niveau excellence grâce à l’engagement des étudiants, des employés, de la direction et des collaborateurs. De nombreux projets liés à l’environnement ont été initiés par la communauté du Cégep depuis et traduisent la préoccupation constante de l’établissement à créer un milieu propice à la sensibilisation de l’environnement et à la réduction de son empreinte écologique